CENTRE HOSPITALIER

CHATEAUBRIANT-NOZAY-POUANCE

9 rue de Verdun - BP 229 - 44146 Châteaubriant cedex

standard   02.40.55.88.88 (Standard)
samu   02.40.55.88.01 (Urgences)
    15 (Urgence vitale)
Medecin garde   116 117 (Médecin de garde)
poison   02.41.48.21.21 (Antipoison)

Un peu d'histoire...

Châteaubriant
IMG 0258Le Centre Hospitalier de Châteaubriant est fondé en 1654 rue Denieul et Gastineau sous l’autorité de Pierre Blays, Recteur de Béré avec la confrérie des dames de Charité. Il traverse les siècles et l’hôpital ne cesse de croître et d’augmenter le nombre de ses spécialités.
En 1989, le nouvel hôpital ouvre ses portes sur le site de Choisel.
Dans les années 2005-2007, la MAPA est restructurée et la résidence du Parc de la Lande est reconstruite pour partie sur le site du centre ville et la maison de retraite de Béré sur celui de Choisel.
En 2012, dans le cadre du plan Alzheimer 2008-2012, sur le site de la MAPA, un Pôle d’Activité de Soins Adaptés (PASA) est créé pour les résidents de l’EHPAD - mesure 16 du plan Alzheimer.  
Un accueil de jour de 10 places indépendant « le tulipier » s’est ouvert sur le site du centre ville en 2014.

Nozay
Les cdres1A la fin du 19ème siècle, un dispensaire est tenu par une communauté de religieuses de la congrégation de l’Immaculé Conception. En 1900, Melle Bizeul lègue à la commune une somme de 100 000 francs, à charge à la municipalité de construire un hôpital. C’est en 1923, que l’hôpital voit le jour route de Nantes, la gestion des soins est confiée aux religieuses venues du dispensaire.
En 1958, l’hôpital acquiert la vaste propriété de la Chesnaie dite « le château ». La maternité est fermée en 1974 et une aile est ajoutée au bâtiment central pour accueillir les patients de médecine. Un nouveau bâtiment est construit en 1980 pour les résidents de l’hospice (devenu long séjour). Les anciens bâtiments route de Nantes sont détruits. L’hôpital s’installe sur la route de Nort-sur-Erdre.
La nouvelle maison de retraite est construite en 1996 derrière la Chesnaie. Les Cèdres s’ouvrent en 2009.
De 2013 à 2016, la partie sanitaire du site est restructurée et accueille le service de soins de suite et réadaptation de 30 lits.

Pouancé
h 096Grâce aux dons et notamment ceux de Dame Françoise de Charbonnier, c’est en 1690 que des habitants louent une maison pour soigner les malades pauvres. Cette œuvre prend de l’importance et devient la Confrérie de la Charité.
En 1702, la construction de l’hôpital est décidée, Melle Françoise Tierry de Langeraye, de la Communauté de la Croix d’Angers, reçoit de l’Evêque, mission de fonder celui-ci et lègue toute sa fortune à l’établissement. Quatre ans plus tard, Louis XIV signe les patentes créant officiellement l’hôpital.
La maison de retraite est construite en 1950.
En 1993 l’hôpital de Pouancé et le Centre médical de Tressé fusionne.
L’ouverture de la MAPAD (Domaine des 3 chênes) est réalisée en 1997 et dans les années suivantes un programme de modernisation est realisé sur l’ensemble des sites. C’est en 2013, sur le site de la MAPAD qu’un Pôle d’Activité de Soins Adaptés (PASA) pour les résidents de l’ EHPAD est créé. Mesure 16 du plan Alzheimer

 

IMG 0374

 

Par arrêté du 16 décembre 2013, est créé au 1er janvier 2014 un établissement public de santé intercommunal le Centre Hospitalier Châteaubriant-Nozay-Pouancé après fusion des 3 centres hospitaliers.

Please publish modules in offcanvas position.